Dar Bayram de la Rue des Andalous

Demeure de la famille Bayram, achetée à la famille Daoud, par Cheikh Islam et Mufti M'hammed Bayram à la fin du XIXe siècle.

Demeure de la famille Bayram, achetée à la famille Daoud, par Cheikh Islam et Mufti M’hammed Bayram à la fin du XIXe siècle.
La maison était à rez-de-chaussée. Après des travaux de consolidation, Mhammed Bayram construit un étage. Décédé à la fin des travaux, ses fils occuperont la maison. La demeure dispose de trois cours : un vaste patio (wist el dar) et deux courettes de service domestique (dwirya) dont l’une réservée à la cuisine et ses annexes, l’autre à la lessive et au logement des domestiques. Sous chaque cour, il existe des citernes pour permettre l’arrosage des plantes odoriférantes. La chambre la plus remarquable est le salon d’apparat en forme de « T » avec ses objets luxueux en or, ses bibelots et ses lustres …